Retour sur Formnext 2019 : nouveaux matériaux et partenariats

Le salon Formnext 2019 a rencontré un franc succès avec plus de 850 exposants et 34 000 participants. ARMOR a eu le plaisir de présenter ses solutions aux acteurs internationaux de la fabrication additive : notamment la Kimya Factory ou encore son nouveau matériau PEBA-S Kimya®. Par ailleurs, c’était l’occasion d’annoncer des partenariats stratégiques avec Makerbot ou encore le revendeur allemand iGo3D. Enfin, les équipes ont pu renforcer le positionnement de Kimya et prendre la mesure du marché. Donc, une édition très prometteuse qui confirme que la fabrication additive est plus mature et en pleine croissance.

L’équipe Kimya présente au salon Formnext

Les matériaux au cœur de cette nouvelle édition

C’était la deuxième participation pour ARMOR en tant qu’exposant cette année et les équipes n’ont pas été déçues ! En effet, celles-ci ont constaté un réel intérêt des professionnels pour les matériaux d’impression 3D Kimya. La plupart des visiteurs ont déjà un projet en tête avec des exigences bien définies. Désormais, le marché est plus mature et les participants plus avertis. Force est de constater que la fabrication additive a sa place dans la production de petites et moyennes séries.

Cette année, ARMOR présentait un nouveau filament qui a interpellé de nombreux visiteurs : le PEBA-S Kimya®, formulé à partir du PEBAX® d’Arkema. C’est un matériau qui présente une élasticité élevée, pensé pour des applications nécessitant légèreté, nervosité et propriétés à froid comme dans le sport ou le secteur orthopédique.

 

Des partenariats stratégiques

ARMOR a profité du Formnext 2019 pour annoncer son partenariat avec Makerbot. Ainsi, le fabricant américain a lancé son programme de développement de matériaux et son extrudeur MakerBot Labs pour sa plate-forme METHOD X. Concrètement, 3 filaments de la gamme Kimya Materials sont désormais certifiés sur l’imprimante 3D de Makerbot :

  • l’ABS Carbon, un ABS dans lequel nous avons ajouté 30% de fibres de carbone afin d’améliorer les propriétés mécaniques du matériau. Ainsi, l’utilisateur peut créer des applications plus résistantes et plus légères qu’avec un ABS classique ;
  • l’ABS-ESD, un matériau conçu pour résister aux décharges électrostatiques, particulièrement intéressant pour le secteur électronique ;
  • le PETG Carbon, un plastique amorphe renforcé en fibres de carbone.

 

Johan-Till Broer, VP of Product Development chez MakerBot explique : « Nous sommes très contents de cette collaboration avec ARMOR. Les matériaux Kimya apportent de nouvelles possibilités à notre plateforme d’impression notamment pour concevoir des applications plus légères, plus résistantes et à moindre coût. Nous avons hâte de poursuivre notre collaboration avec ARMOR pour proposer davantage de matériaux industriels certifiés à nos clients. »

 

De plus, le salon aura également été l’occasion d’officialiser un partenariat avec le revendeur allemand iGo3D.  Enfin, cette 5ème édition de Formnext laisse entrevoir des perspectives de croissance élévée. Que ce soit  pour le marché de la fabrication additive ou pour l’offre à haute valeur ajoutée Kimya.