Retour sur le salon Formnext 2018

formnext 2018

Le salon Formnext est le plus grand rendez-vous mondial des professionnels de la fabrication additive. Cette année, ARMOR présentait son offre Kimya et notamment ses deux nouveaux matériaux 3D :

  • l’ABS ESD
  • le PEKK-A développé en partenariat avec Arkema

Grâce à ses partenaires de renom (fabricants de machines ou chimistes), ARMOR propose une offre de matériaux 3D sur-mesure pour les industriels.

Une des missions de Kimya est de fournir une matériau personnalisé répondant aux besoins des industriels. L’édition 2018 du Formnext était le lieu idéal pour présenter ces solutions techniques répondant à des fonctionnalités précises. Avec plus de 25 000 visiteurs, ce salon était l’occasion de révéler les dernières innovations proposées par Kimya et taillées pour l’industrie.

 

materiaux 3d kimya formnext
Le salon Formnext a permis de présenter notre gamme de matériaux de fabrication additive (crédits photo : Kimya)

 

Les nouveautés présentées au Formnext 2018

Si vous êtes passés par le stand Kimya, vous avez pu apercevoir le filament ABS ESD. Il s’agit d’un matériau conçu pour enlever l’accumulation d’électrons dans un objet. Ainsi, celui-ci permet d’éviter les décharges électro-statiques. Il trouve ses cas d’applications dans les secteurs de l’électrique, de l’électronique mais aussi de l’automobile ou de l’outillage.

 

Deux formulations ont été pensées :

  • l’ABS ESD-R qui est plus rigide et existe en noir seulement
  • l’ABS ESD-S est quant à lui plus souple et peut être coloré

 

Autre nouveauté de Kimya : le PEKK-A. Un matériau qui a été conçu en partenariat avec le chimiste français Arkema et son produit KEPSTAN. Il fait partie de la même famille que le PEEK mais possède un ratio éther/cétone différent. Le PEKK-A est donc plus facile à imprimer et dispose d’une meilleure adhésion inter-couches. Ce matériau vient ainsi compléter la gamme de polyéthercétonecétone de Kimya dans laquelle on retrouve le PEKK Carbon.

 

formnext 2018
Une pièce imprimée en 3D à partir de notre gamme de PEKK (crédits photo : Kimya)

 

« Ces nouveaux matériaux de fabrication additive répondent à de véritables besoins que nous avons identifiés avec nos partenaires et nos clients industriels. La fabrication additive permet d’apporter des solutions sur-mesure aux industriels qui doivent répondre à des enjeux de production complexes. Par exemple, notre filament ABS-ESD permet d’améliorer de manière significative la sécurité des objets imprimés en offrant une protection contre les décharges électrostatiques. La volonté de répondre à des besoins d’usage concrets est le moteur du développement de Kimya, à travers nos offres et dans les partenariats que nous nouons. »

Pierre-Antoine Pluvinage, Directeur du développement ARMOR

 

Un réseau de partenaires qui s’élargit

ARMOR a tissé de nombreux liens avec des fabricants de machines et des groupes chimistes afin de fournir une solution complète aux industriels internationaux. C’est pourquoi on a pu apercevoir plusieurs machines sur le stand au Formnext, dont celle d’Aon3D, miniFactory et Lynxter. L’objectif est de tester les matériaux formulés sur les machines de nos partenaires pour établir les bons paramètres et profils d’impression.

 

« Le partenariat avec ARMOR a été très productif ! Pendant Formext, nous avons pu expliquer aux visiteurs l’enjeu statégique de maitriser l’alliance du matériau et de l’imprimante. Nous avons pris l’exemple du PEKK-A Kimya pour proposer des véritables cas d’usage industriels. »

Leif Tiltins, Business Developer – AON3D

 

Crédits photo : Kimya

 

L’équipe rentre ravie de cette première expérience au Formnext en tant qu’exposant ; elle a rencontré de nombreux acteurs de la fabrication additive et noué de nouveaux partenariats. Elle reste convaincue que la technologie progressera de manière significative dans le secteur industriel et que les matériaux Kimya sur-mesure répondront aux besoins de plus en plus spécifiques.