Armor noue un partenariat avec German RepRap

german reprap logo

A la suite des salons AMX EXPO et 3D PRINT, Armor a initié un partenariat avec le fabricant allemand German RepRap afin de proposer aux industriels une solution complète en termes de fabrication additive. Concrètement, nos filaments Kimya PEKK Carbon viennent d’être homologués sur toutes les imprimantes 3D du fabricant allemand. Une collaboration qui renforce notre volonté de devenir un acteur majeur du marché européen de l’impression 3D.

 

German RepRap est à l’origine d’une gamme de machines industrielles à dépôt de matière fondue. Le fabricant a notamment développé une imprimante 3D XXL, la X1000, capable de créer des pièces de 1000 x 800 x 600 mm. Dotée d’un double extrudeur, la machine peut fabriquer des prototypes et petites séries avec une épaisseur de couche minimale de 0,1 mm. Certaines de ses imprimantes 3D sont aujourd’hui compatibles avec des matériaux industriels.

 

L’imprimante X500, compatible avec le PEKK Carbon

 

Le fabricant avait d’ailleurs testé l’impression de PEKK Carbon de Kimya sur le salon Formnext à Francfort en novembre dernier. Grâce à son imprimante 3D X500, German RepRap avait pu concevoir une pipe d’admission d’une voiture de collection. Sa tête d’impression peut en effet atteindre les 400°C, offrant alors la possibilité aux utilisateurs d’imprimer avec une large gamme de matériaux techniques.

 

Un partenariat européen au service des industriels

Armor noue un partenariat avec le fabricant allemand qui entraîne l’homologation de nos filaments Kimya PEKK Carbon sur toutes les imprimantes German RepRap. Les utilisateurs pourront ainsi produire des pièces industrielles de qualité. Pierre-Antoine Pluvinage, Responsable du Développement de Kimya explique: “L’objectif est d’optimiser l’utilisation de l’imprimante et des matériaux pour apporter les meilleurs résultats en réponse aux besoins d’usage de nos clients.” C’est une collaboration prometteuse car elle a déjà séduit le géant Airbus qui a investi dans une imprimante X500 et des filaments Kimya.

 

partenariat german reprap
L’imprimante X1000 de German RepRap permet de créer des pièces de 1000 x 800 x 600 mm (crédits photo : German RepRap)

 

Ce partenariat n’est que le début : Armor est en discussion avec d’autres fabricants et acteurs de la fabrication additive pour accompagner les industriels dans leurs projets de fabrication additive.

 

Si vous avez un projet industriel à réaliser grâce à la fabrication additive, vous pouvez contacter notre équipe commerciale qui saura vous conseiller dans le choix de votre filament d’impression 3D.