Les matériaux d’impression 3D développés en 2018

matériaux kimya

2018 a été marquée par notre changement de marque mais aussi par l’annonce de nombreux matériaux d’impression 3D, que ce soit des filaments techniques ou plus classiques à base de PLA ou d’ABS. Chez Kimya, nous ne cessons d’innover et d’apporter les solutions qui répondent aux besoins des industriels. C’est pourquoi nous avons souhaité faire un rapide rappel de tous les matériaux Kimya aujourd’hui disponibles. Bientôt, nous vous annoncerons le lancement de deux nouveaux produits ! En attendant, voici un petit récapitulatif qui vous aidera dans le choix de votre filament d’impression 3D.

 

Les filaments à base de PLA

Le PLA est sans doute un des plastiques les plus utilisés dans la fabrication de filaments d’impression 3D. C’est un matériau biosourcé, facile à imprimer qui ne nécessite pas d’avoir un plateau chauffant et qui n’émet aucune odeur. Il présente toutefois certaines limites comme une sensibilité certaine à l’humidité et aux rayons UV mais aussi à la chaleur puisqu’il ne tolère pas un environnement où il fait plus de 60°C.

 

Plusieurs de nos filaments sont aujourd’hui conçus à partir de PLA :

  • Notre PLA-S OWA qui est compatible avec des aliments, présente un aspect brillant et est disponible dans de nombreuses couleurs (rouge, jaune, orange, rose, etc.) C’est un filament biodégradable.
  • Notre PLA-HI OWA : il présente une meilleure résistance aux chocs. Celle-ci a été quadruplée par rapport au PLA-S.
  • Notre PLA-LIN OWA : il possède un aspect naturel et une meilleure durabilité grâce à la présence de fibres de lin. Il est biosourcé et principalement utilisé dans l’architecture, la décoration et l’industrie.
matériaux kimya
Le PLA Lin permet d’obtenir un aspect naturel et un toucher agréable

 

Les filaments à base d’ABS

L’Acrylonitrile Butadiène Styrène (ABS) est également un plastique très utilisé dans l’impression 3D, qui présente une meilleure résistance aux chocs comparé au PLA. Cependant, force est de constater qu’il présente encore des problèmes de gauchissement et rétrécissement et adhère mal au plateau d’impression. C’est pourquoi Kimya a voulu le renforcer avec des fibres de carbone et d’aramide, créant alors sa nouvelle gamme.

 

  • ABS Carbon : en ajoutant de la fibre de carbone, notre filament a quasiment éliminé ce phénomène de wraping. Les pièces produites sont moins fragiles tout en étant plus légères. Les propriétés mécaniques sont améliorées, notamment la résistance à la traction. Attention toutefois à la température de la buse utilisée : l’ABS Carbon ne supporte pas plus de 100°C.
  • ABS Kevlar : l’ajout de la fibre d’aramide permet d’améliorer le phénomène de gauchissement. Les pièces imprimées sont également plus légères et offre une précision élevée. Notez toutefois que l’ABS Kevlar est très sensible aux UV et intempéries extérieures.

 

matériaux kimya
A gauche, torture test réalisé avec de l’ABS Kevlar ; à droite, avec de l’ABS Carbon

 

Les filaments à base de PET

Le polyéthylène téréphtalate (PET) est un plastique que Kimya a utilisé pour sa gamme de filaments à base de PETG. Un glycol a été rajouté lors de la polymérisation afin de réduire l’aspect cassant du PET. Parmi ses avantages, le PETG présente une bonne résistance chimique, un faible rétrécissement, une bonne stabilité dimensionnelle. C’est aussi un matériau recyclable et moins sensible aux UV. Grâce à l’ajout de glycol, il devient plus résistant à l’impact et durable. Il peut également être stérilisé et est plus facile à utiliser.

 

Parmi nos filaments conçus à partir de PETG, on retrouve :

  • Le PETG-S OWA : il est compatible avec le contact alimentaire et il est transparent. On le retrouve principalement en médecine, design, cosmétique et dans le secteur alimentaire. Il présente aussi une bonne adhésion inter-couches.
  • Le PETG Carbon : il a été mélangé avec des fibres de carbone ce qui vient renforcer le matériau final. Il présente en effet une meilleure rigidité tout en conservant sa légèreté. Ses caractéristiques mécaniques étant renforcées, c’est un filament qu’on retrouve principalement dans l’industrie.  
matériaux kimya
A gauche, le PET-S OWA et le PETG Carbon

 

Notre filament à base de TPE

Le TPU-92A OWA est notre filament qui appartient à la famille des thermoplastiques élastomères (TPE). Il résiste bien aux solvants mais aussi aux chocs. Ce matériau présente également une très grande flexibilité : il est capable de résister aux pliures et aux déchirements. Il peut également s’étirer jusqu’à 350% de sa taille initiale avant de se rompre. Enfin, il est disponible en plusieurs couleurs vives et a un aspect brillant. Parmi les secteurs où l’on retrouve ce matériau, on peut citer l’automobile, l’électronique, les biens de consommation ou encore les équipements sportifs.

 

matériaux kimya
Le TPU-92A OWA est résistant aux solvants

 

Notre filament à base de PAEK

Les polyaryléthercétones sont une famille de polymères thermoplastiques semi-cristallins qui présentent une haute rigidité, une bonne résistance chimique et une légèreté certaine. Ils sont également très résistants à la chaleur et à l’abrasion. C’est à cette famille qu’appartient notre filament PEKK Carbon. C’est un semi-cristallin pseudo amorphe qui comporte du carbone qui vient renforcer ses propriétés mécaniques. Le matériau présente une bonne adhésion inter-couches et un bon rendu visuel. Il permet également de diminuer les effets de wraping. Notons toutefois que c’est un matériau compatible avec les imprimantes 3D hautes performances.

 

Notre filament à base de PEI

C’est un filament qui fait partie de la famille des polyimides thermoplastiques, des polymères très résistants à la chaleur. Le PEI-1010 Kimya est moins visqueux, offre une très bonne stabilité dimensionnelle et est plus accessible en termes de prix comparé à notre gamme à base de PAEK.

matériaux kimya
Un préhenseur imprimé en 3D à partir du PEI-1010 Kimya

Si vous cherchez un filament d’impression 3D, n’hésitez pas à contacter l’équipe commerciale qui saura vous aider dans le choix du bon matériau !