Les fabricants d’imprimantes 3D FDM

3d printer

Le marché des imprimantes 3D à dépôt de matière fondue connait une croissance accrue depuis quelques années : la vente des machines FDM a augmenté de 45% entre le premier et le troisième trimestre 2017 selon une étude du cabinet Context. On note donc un certain intérêt pour ces imprimantes de bureau qui sont de plus en plus nombreuses. Mais quels sont les principaux fabricants du marché? Comment choisir entre telle ou telle imprimante 3D ? Voici un aperçu rapide qui pourrait vous aider à choisir votre première machine compatible avec nos filaments OWA.

 

Les principaux acteurs du marché

La technologie de dépôt de matière fondue a été brevetée par S. Scott Crump dans les années 80 et a été commercialisée pour la première fois par le fabricant américain Stratasys. Ce dernier a racheté en 2013 l’entreprise Makerbot, fabricant d’imprimantes 3D FDM, un des leaders de la vente de machines de bureau avec sa gamme Replicator.

 

imprimantes 3D fdm
MakerBot Replicator

 

Deux ans après, le fabricant hollandais Ultimaker fait son apparition sur le marché de l’impression 3D grand public avec sa gamme éponyme. Avec plus de 11 000 imprimantes 3D vendues en 2016, le fabricant détiendrait 9% de parts de marché en volume.

 

C’est le fabricant XYZprinting qui a enregistré les plus grosses ventes en 2016 avec plus de 25 000 imprimantes 3D. Sa gamme Da Vinci a pour objectif de rendre l’impression 3D FDM accessible à tous, même aux plus jeunes utilisateurs. XYZprinting a révélé il y a quelques mois une machine qui combinerait deux technologies, le dépôt de matière fondue et le jet d’encre, afin d’imprimer des pièces multicolores.

 

Les fabricants français

Certains fabricants français tirent leur épingle du jeu grâce à des imprimantes 3D FDM abordables et de qualité. C’est le cas par exemple de Dagoma, Volumic et Dood.

Dagoma est à l’origine de l’une des imprimantes 3D de bureau les moins chères du marché français: la Discovery 200 qui a aujourd’hui évolué en Discoeasy 200. 40% de sa structure est imprimée en 3D ! Cette imprimante est disponible en kit ou déjà assemblée. En mai dernier, Dagoma a révélé une nouvelle imprimante 3D de forme « delta »: la Neva qui fonctionne grâce à un bouton unique ce qui rend l’impression beaucoup plus facile. Nous l’avons testée à plusieurs reprises et notamment à la fête de la Science 2017 où on a pu imprimer des mini robots avec notre filament PS.

 

imprimantes 3D fdm
L’atelier de production de Dagoma

 

Autre fabricant français à suivre de près: Volumic avec sa gamme d’imprimantes FDM Stream. Disponibles avec un ou deux extrudeurs, elles sont idéales pour des fabrications de pièces finies en petite série mais aussi pour du prototypage rapide. Elles sont simples d’utilisation et robustes grâce à leur châssis en aluminium. Une imprimante choisie par un de nos bêta testeurs, René Lempereur, pour créer une maquette d’avion avec notre PS OWA.

 

 

Enfin, on peut citer la jeune entreprise Dood qui est à l’origine de la gamme d’imprimantes 3D DOM. Elles sont idéales pour créer des pièces finies ou des prototypes pour les secteurs de l’éducation, de l’industrie et de la construction et bricolage. Avec leur design épuré, elles se fondent très bien dans un environnement de bureau tout en conservant une certaine puissance et une qualité à la française. C’est d’ailleurs une imprimante DOM qui a été utilisée pour créer l’enceinte Bluetooth OWA.

 

Quelques fabricants européens

Si on reste sur le marché européen de l’impression FDM de bureau, on pense aussi au fabricant polonais Zortrax à l’origine de la M200 qui offre un volume d’impression de 200x200x185 mm et sa soeur, la M300, qui permet de créer des pièces plus grandes (300x300x300mm).

imprimantes 3D fdm
Zortrax

 

Notons également le succès rencontré par le fabricant allemand German RepRap qui commercialise depuis 2010 des imprimantes de bureau comme la X350 mais aussi industrielles comme la X1000.

 

Les imprimantes 3D FDM ne manquent pas sur le marché actuel et il est aujourd’hui plus facile de trouver chaussure à son pied. Plusieurs critères entreront en compte dans le choix d’une machine à dépôt de matière fondue : volume d’impression, simple ou double extrudeur, prix, etc… Dans tous les cas, l’équipe Armor 3D vous accompagnera dans le choix de votre filament ou le développement d’un matériau sur-mesure.