Equipe Kimya : le portrait de Fanny Vidalat

Fanny Vidalat

Chez Kimya, nous aimons vous présenter les différents talents qui se cachent derrière notre offre de matériaux d’impression 3D. Aujourd’hui, c’est au tour de Fanny Vidalat de nous expliquer son rôle dans l’entreprise. Elle nous donne son point de vue sur le marché de la fabrication additive. En tant qu’Ingénieur Développements Spécifiques, Fanny travaille sur le développement de matériaux recyclés pour impression 3D et recyclables. Elle participe également à la recherche de solutions innovantes pour améliorer notre gamme de filaments. Retour sur son portrait !

 

Peux-tu te présenter ainsi que ton parcours ?

Depuis toujours, je suis attirée par le contact matière (notamment matériaux plastiques) et les défis techniques liés à leur transformation, utilisation et à leur valorisation-recyclage. J’ai la chance de pouvoir travailler depuis plusieurs années au service du groupe Armor sur un projet de valorisation/recyclage de nos chutes de production dans le cadre de l’activité transfert thermique.

 

échantillons de matériaux recyclés pour impression 3D

 

La seule chose qui m’anime est de tout donner pour faire avancer au mieux et au plus vite les sujets sur lesquels je travaille et pour pouvoir contribuer à apporter des solutions répondant aux besoins d’Armor et de nos clients.

 

Quelle est ta mission chez Kimya?

Tout d’abord, je travaille tant qu’Ingénieur Développements Spécifiques pour Armor. Je participe au développement de l’offre impression 3D du groupe : Kimya. En effet, je développe des solutions innovantes pour nos clients afin d’améliorer le flux de conception et de vie d’un produit. Ces solutions portent notamment sur 2 thématiques :

  • Le projet FIL’REC, projet de R&D visant à l’industrialisation de matériaux recyclés pour impression 3D.
  • La conception, l’impression et l’optimisation d’impression de nos matériaux et objets.

 

Comment imagines-tu le futur de l’impression 3D ?

L’impression 3D apporte un vent de liberté et de nouvelles possibilités/fonctionnalités au service de l’homme et des industries. De plus, l’impression 3D est complémentaire aux procédés de mise en œuvre classiques. C’est ce qui en fait une de ses forces.

L’impression 3D est également un vrai outil au service de l’économie circulaire.

 

Cycle des matériaux recyclés pour impression 3D

 

Matériaux recyclés pour impression 3D - Schéma du cycle de recyclage des bobines et cartouches

 

Bientôt tout le monde devrait de façon automatique se poser la question « Est-ce que l’utilisation de l’impression 3D pourrait aider ? » et ce sur n’importe quel sujet, de n’importe quel niveau et dans n’importe quel domaine.
Nous proposons des solutions concrètes pour accompagner et développer cette nouvelle façon de procéder.