Equipe Kimya : le portrait de Damien Gavroy

La variété des profils des collaborateurs de Kimya permet de créer une richesse au sein de notre entreprise et faire évoluer la fabrication additive. Nous aimons présenter nos différents talents et aujourd’hui c’est Damien Gavroy que nous mettons à l’honneur ! Ce jeune poitevin participe à l’impression de toute sorte d’objets, que ce soit pour tester de nouveaux filaments de notre gamme ou pour s’essayer à de nouvelles imprimantes 3D. Damien nous en dit un peu plus sur son parcours et sa mission dans l’entreprise.

 

Peux-tu te présenter ainsi que ton parcours ?

Originaire de la Vienne (86), j’ai débuté dans le monde du travail en tant que peintre en bâtiment. Passionné par les nouvelles technologies depuis des années, j’ai pu me reconvertir dans l’impression 3D au sein d’un bureau d’étude dans l’industrie. Et me voilà quelques années plus tard en Loire-Atlantique chez Kimya, la marque d’impression 3D d’ARMOR. Une chance pour moi que de travailler dans un domaine qui me passionne et qui plus est chez un acteur français en pleine croissance !

 

 

Quelle est ta mission chez Kimya ?

Au sein de l’entreprise, je peux travailler sur tout type d’imprimante, des machines accessibles à tout public aux machines plus complexes faites pour les professionnels. Je suis opérateur d’application. Mon rôle consiste à participer aux impressions de toute sorte d’objets, de la pièce pour le particulier à la pièce pour le professionnel.

 

Mon travail consiste également à imprimer des pièces « qualité » pour nos nouveaux essais de filaments toujours plus performants. De plus, je participe au bon fonctionnement des imprimantes 3D, leur entretien régulier et j’essaie d’améliorer leur rendement. Puis dans un souci de qualité, je traite les pièces en fin d’impression, de l’ébavurage aux finitions, afin d’obtenir une pièce la plus esthétique et la plus parfaite possible.

 

(crédits photo : WGBH)

 

Enfin, pour répondre à la demande de nos clients, j’ai toujours en tête la recherche de la qualité et l’image de la société; ce sont deux points essentiels, un cap que je dois respecter.

 

Qu’est-ce qui te plait le plus dans l’impression 3D ?

Je pense que c’est de pouvoir se dire que tout est possible. On est aujourd’hui face à un répertoire sans limite de possibilités d’impression, on peut tout imaginer et donner une forme à cette créativité. C’est fascinant, vraiment !

 

Comment vois-tu le futur de l’impression 3D ?

Je vois un futur automatisé où tout sera imprimé, du verre d’eau aux habitations. Ceci à l’aide de matières d’impression favorables à l’environnement. Je pense que ce sera un grand pas pour l’écologie.