Les imprimantes 3D : un marché en forte croissance jusqu’en 2020

Imprimantes 3D

En 2016, les ventes d’imprimantes 3D devraient doubler

Le cabinet Gartner, connu pour sa fameuse courbe Hype Cycle (qui analyse l’adoption et les attentes des consommateurs face aux nouvelles technologies), dévoilait récemment des chiffres intéressants sur l’évolution de l’impression 3D ! 219,168 imprimantes 3D ont été vendues en 2015. Gartner estime que 2016 devrait connaître une croissance de près de 108% des ventes. Les ventes pourraient donc atteindre les 455,772 unités commercialisées d’ici fin décembre.

 

« Autrefois considérée comme un marché de niche, l’impression 3D continue sa rapide transformation pour devenir une technologie adoptée par les consommateurs et les entreprises du monde entier. »

Pete Basiliere, Vice-Président chez Gartner

 

Horizon 2020 : une croissance continue sur toutes les technologies

L’étude prévoit également que les ventes d’imprimantes 3D personnelles et professionnelles devraient continuer de croître. Une croissance estimée à 98% sur les années à venir pour représenter un marché de $17,7 milliards en 2020.

 

Les imprimantes 3D FDM (utilisant des filaments 3D) représentent une large part du marché. Pourtant, Pete Basiliere explique que d’autres technologies de fabrication additive connaissent une augmentation des ventes d’équipement :

  • La stéréolithographie
  • Le frittage de poudre

 

Un intérêt fort dans le secteur de L’éducation

 

Imprimantes 3D présenter devant une classe

 

Du côté des usages, l’étude réaffirme que l’impression 3D est principalement utilisé pour le prototypage. Cependant, elle devrait connaître un transfert vers la production de pièces finies, pour représenter environ 75% des applications en 2020.

 

Enfin, parmi les secteurs les plus actifs, l’étude montre une hausse de la demande dans le domaine de l’éducation. En effet, selon Pete Basiliere :

« Les imprimantes 3D sont utilisées pour diverses applications dans les établissements scolaires, et préparent les élèves aux métiers de l’ingénierie, de la construction, de l’aérospatiale ou de la robotique. »