Des récifs coralliens imprimés en 3D à partir de béton

coral 3d print

A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, nous avons voulu voir comment les technologies 3D pouvaient avoir un impact positif sur notre planète et plus particulièrement sur les océans. La startup française de l’impression 3D de béton, XtreeE a été l’une des premières à utiliser la fabrication additive pour créer des récifs coralliens artificiels afin de protéger la biodiversité et recréer un habitat écologique. Ces récifs imprimés en 3D à partir de béton ont été installés dans le sud de la France, au parc national des Calanques.

 

La startup française a travaillé avec Seaboost, filiale du groupe français Egis spécialisée dans l’ingénierie écologique. Ensemble, ils auraient réussi à créer du Coralligène artificiel, un des habitats naturels les plus riches de la Méditerranée. C’est un écosystème rocheux d’origine biogénique qui met généralement des centaines d’années à se former. Il accueille des milliers d’espèces, que ce soit des poissons, des mollusques, des algues ou des crustacés et est donc essentiel pour préserver la biodiversité marine. Mais le Coralligène se dégrade et est de plus en plus menacé. C’est pourquoi les deux acteurs français ont voulu recréer ce corail et le placer au fond de la mer Méditerranée.

 

corail imprimé en 3D
Le processus d’impression du récif (crédits photo: XtreeE)

 

La fabrication additive aurait notamment permis de concevoir la structure complexe du corail rapidement et avec le moins de déchets possible. La technologie développée par XtreeE permet en effet d’utiliser la bonne quantité de matériaux, en l’occurrence du béton. Le français utilise un robot ABB personnalisé sur lequel a été fixée une tête extrudeuse qui vient déposer, couche par couche, une pâte cimentaire. Le procédé lui permet de créer des structures complexes, aux formes organiques et ce, avec des délais réduits.

 

corail imprimé en 3D
Crédits photo : XtreeE

 

Ce projet, baptisé Rexcore, nous rappelle celui mené par Jessica Gregory, Coralise. La jeune étudiante avait imaginé des coraux imprimés en 3D à partir d’un matériau proche de la céramique. XtreeE et Seaboost vont plus loin car ils ont réussi avec succès à installer leurs récifs coralliens dans la mer Méditerranée. On espère que cette initiative pourra être répliquée et se faire une place au sein de la Grande barrière de corail en Australie !

 

Vous souhaitez réaliser un projet respectueux de l’environnement ? N’hésitez pas à contacter notre équipe qui pourra vous aider à un filament d’impression 3D durable et écologique !