L’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) est le matériau le plus courant dans le secteur de la fabrication additive. Par ailleurs, ce polymère thermoplastique durable présente une bonne tenue aux chocs et il est simple d’utilisation.

 

Propriétés des filaments 3D en ABS

  • Profil d’impression : il s’imprime avec un plateau chauffant (80°C).
  • Température d’extrusion : 260°
  • L’impression doit se dérouler dans une enceinte fermée, à l’abri des courants d’air et dans une atmosphère maîtrisée de 40°C pour assurer une bonne adhérence intercouche.

 

Découvrez les filaments à base d’ABS de Kimya

 

Les imprimantes compatibles et les applications les plus courantes

L’ABS est compatible avec un grand nombre d’imprimantes FDM. Résistant, sa surface est brillante et lisse. De plus, il possède une grande résistance aux écarts de température (de -20°C à -80°C). Il est surtout utilisé pour produire des pièces résistantes aux impacts. Aussi, soumis à une contrainte extérieure, il va plier avant de céder, ce qui le rend idéal pour la visserie et les engrenages par exemple. Par ailleurs, on le retrouve partout dans la vie courante (dans l’électroménager par exemple et l’industrie en général). Ainsi, l’exemple le plus concret d’utilisation est le fameux Lego.

 

Les points de vigilance avec l’ABS

Il est sensible à la déformation, son impression dégage des odeurs nocives et son adhérence intercouche est limitée en fonction des filaments. De plus, c’est un plastique pétrolier non biodégradable. Enfin, il est sensible aux UV et dégage aussi une odeur lors de l’impression avec des risques d’émission de fortes fumées.

Alternatives possibles : les filaments PETG-S et les filaments PLA.

 

Télécharger notre matrice pour comparer les propriétés de tous nos filaments.

Pour en savoir plus sur les filaments 3D à base d’ABS, retrouvez le dossier du média 3D Natives.